Ce jeudi 8 mai, la police à procédé à l'expulsion de 70 personnes, essentiellement des familles, qui squattaient des bâtiments inoccupés  de la Rue Jean Vandeuren. Certaines familles habitaient là depuis plus de 2 ans. Les pouvoirs publics ont justifié cette action en invoquant des raisons de "sécurité "et d' "insalubrité" des bâtiments.

L'expulsion s'est passée dans le calme mais c'est la rue qui attendait les familles à leurs sortie. Il est impressionnant de voir un tel déploiement logistique pour les expulser et vider les locaux qu'ils occupaient alors que rien n'est mis en place pour les reloger.

Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi